Un "baptême" est un vol à deux d'où l'appellation "vol biplace" donnée également.

Le passager n'a ordinairement pas grand chose à faire ...

De ce fait, une personne un brin sportive a bénéfice à se lancer dans une initiation (journée, WE, semaine ...).

Nous ne prenons pas les chèques vacances, et il n'est pas possible de payer par carte bancaire. Prévoyez espèces ou chèque.

On doit "réserver" par tel au 02 98 81 50 27.

Attention, nous sommes de plus en plus bookés sur les WE, et même en semaine l'été. Anticipez ...

On vous inscrit sur notre calepin :
- nom
- tel portable
- poids
- ville (pour le trajet)
- n° du bon do,
- vol déjà payé ou non ...

On vous téléphone le matin du jour J pour faire le point :
- horaire approximatif,
- site du jour,
- annulation ...

Il n'est pas théoriquement nécessaire d'avoir un certificat médical, mais il faut considérer les cas particuliers :
- personnes âgées souffrant de polyarthrite, d'ostéoporose ...
- personnes très âgées ...
- personnes cardiaques ...

Si vous doutez, consultez un médecin. Lorsque vous nous appelez pour réservez, faites nous part de ces éventuels problèmes ...

Ordinairement, tout se passe en douceur, tant au décollage qu'à l'atterrissage car je sais faire, mais il y a les impondérables.

Parfois, on rase le sol et on se pose de façon inopinée. Il faut lever les jambes pour se poser sur les fesses (la sellette est gonflée) mais ça peut finir en galipette.

Pour les galipettes dans les ajoncs, le short et les sandalettes ne sont pas indiqués. Oui, je sais, je vole en short ...

Parfois, je me pose en bas du site et il faut remonter les 80 m à pied.

Il ne faut pas être trop lourd ! Les plus de 75 kg ne sont pas admis.

La saison démarre en avril, et se termine en septembre.

Les vols se font le plus souvent l'après midi (à partir de 13H30 jusqu'à 17H30 heures ordinairement), 7 jours sur 7 selon la météo (WE et semaine donc).

Parfois, si le vent est "présent", nous pouvons voler dès le matin.

C'est assez difficile à gérer à cause de la météo et de l'aérologie, surtout si les passagers ne sont pas à côté des sites.

On essaye de ne pas vous faire déplacer pour rien mais faut comprendre que 100% de ceux qui ont fait leur vol se sont déplacés ...

La bonne solution est d'anticiper, de prévoir une visite et de venir pique-niquer le jour "J" à proximité.

Si vous avez envie de venir à la plage, choisissez une plage de chez nous ...

Si à 14 heures, vous êtes toujours chez vous, ce sera sans doute trop tard même si les conditions deviennent soudainement favorables.

 

 

Michel sous Totem avec Joëlle le 16 décembre 2006, comme quoi ...

Là, on a pris de la hauteur, et ça a duré !

Vol à Caméros en ouest.

Juste une aide au passager pour qu'il conserve son équilibre ...

La passagère a apprécié ! On pose pour la photo. Sourire.

En vol à Tréfuntec sud-ouest.

Cliquez sur les photos 2007 pour les agrandir.

Envol des "Eoliennes le 8 septembre 2007.

Cas du sport pour handicapés :

Les personnes à mobilité réduite et mobilité très réduites (chariot) sont attirées par la pratique du parapente surtout depuis le film "Intouchable".
Nous avons parfois des demandes pour du biplace handicare (tétraplégiques ou hémiplégiques), mais nous ne répondons pas favorablement pour plusieurs raisons :
- nos sites ne sont pas très adaptés,
- nous n'avons pas le matériel (chariot),
- l'aérologie est très capricieuse, et voler avec un chariot augmente très fortement les risques en cas de changement du vent en force et direction.
Je pense qu'il est préférable de se tourner vers une structure qui propose des vols de dénivelée, soit donc au treuil, soit d'un site de montagne.

http://handisport05.edicomnet.fr/index.php/parapente